>

Eglise Saint-Nicolas

Eglise Saint-Nicolas

L'église Saint-Nicolas est édifiée entre la fin du XIème et début du XIIème siècle puis modifiée au XVIème siècle avec des parties XIIème en parties basses du clocher et XIIIème pour les piles entre le bas-côté Sud et la nef.

L’église a un chevet plat. Elle est formée d’une longue nef à six travées séparée du collatéral sud par cinq piliers circulaires avec des chapiteaux à crochets du XIIIème. Il n’y a pas de bas-côté nord.

Pendant la guerre de cent ans, l’édifice brûle et reste soumis aux intempéries plusieurs décennies. L’église retrouve une charpente à la fin du XVème, que l’on peut toujours admirer. La façade est profondément modifiée, le portail, probablement, gothique disparaît pour être remplacé par une porte du style classique.

Le clocher roman a servi comme point d’observation à Cassini pour dresser la carte des Chasses du roi. En 1870, il fut endommagé par un obus allemand tiré en représailles de la mort d’un soldat. Il a été réparé qu'en 1898

Trois cloches étaient installées jusqu'en juillet 1893, deux furent descendues et transportées à Saint Germain en Laye pour y être fondues. La troisième et dernière s'appelle Marie Anne Andrée, son diamètre est de 1200mm, son poids de 1150kg et sa note un ré#. Elle a été rénovée en 2020-2021.

L'église est en cours de rénovation complète, les travaux dureront jusqu'en 2023.

A admirer : 

  • Le chœur et le transept sont voûtés d’ogives au XVIème, la nef recevant sa forme de voûte au XVIIème siècle.
  • Dans le collatéral on découvre une cuve baptismale du XIIIème en forme d’amande.
  • Une statue de la vierge et l’enfant du XIVème, restaurée en 1998, retrouve toute sa beauté dans la chapelle sud
  • Les vitraux
Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2022 | Gérer mes cookies 🍪